Ophélie dans le métro

Publié le par Ek-Sistére

Un souvenir, des images, des odeurs, des visages...

Quelque instants de partages éphéméres...

 

Extrait de la mise en scéne "Ophélie"  en cours de création par Sanjec et Nanie

 

 


"Dans ce monde...

Terre de toutes les diférences, qui se croisent se cotoient, s'entrechoquent.
La petite mamie ridée devant le bar s'appelle Clémentine, elle est méxicaine
Et tient le bras de mon amie Marie en lui parlant espagnol.
Ses yeux sont illuminés par son sourire.


Dans le métro ligne 4, le transport souterrain craque et déborde d'odeurs et de silhouettes.
Blottis les uns contre les autres, un pot pourri d'êtres humains en boite.
Je croise le regard d'une très élégante négresse attendrie par trois enfants en train de jouer.
Elle a un visage bouddhique mais très fatigué.

 

Bousculades, la rampe d'un autre train, attirée par cette femme dans le coin.
Sa peau est blanche ou livide, finalement presque jaune.
Elle n'est vétue que de noir, les cheveux blonds, droits,au dessus des épaules,étonnement coupés juste.
Une barrette de plastique aux motifs tigrés tient délicatement ses mèches.
Elle porte un sac à la fermeture cassée.

 

Je la trouve magnifique alors que quelques détails me choquent.
La chaleur du mois de Juin ne nécessite pas ce lourd manteau en laine noire
Alors que ses pieds tentent de rester dans des chaussures trop petites.
Sa main tremble et son regard s'offusque de l'indiscrétion du mien.
Elle se lève pour fuir et disparaître.

 

Gambades à travers les gens pour encore avoir mon train.
Je traverse quelques wagons, je suis étonnée que les premières classes soient climatisées,
Permettant à ce bonhomme bedonnant de se vautrer allègrement.
Je pousse la porte et trouve ma place dans l'atmosphère moite de la sueur des pauvres.
La chaleur fait remonter l'odeur du bitume au goût d'urine."

 

Publié dans TEXTS

Commenter cet article

Satine 14/09/2010 15:05


Je trouve cet extrait absolument MAGNIFIQUE, gonflé de sensibilité de part ses descriptions aux détails touchants et réalistes...tellement beau...digne du prologue d'un bon livre...continuez ainsi!


Ek-Sistére 15/09/2010 16:27



Merci pour tes encouragements satinou!!!


j'ai écris la suite lundi dernier et je suis très contente de ce que ça rend ... ça promet du beau spectacle ...mais il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant qu'il soit né!!!


bizoussssssssss