Théâtre: "Personne s'appelle Thérèse"

Publié le par Nanie

 Voici quelques photos de mon travail en Belgique pendant l'événement "Noël au Théâtre" 2008.
Mon travail consiste à organiser en amon (prospectus, communication, reunions, planning etc...) puis le jour du spectacle participer à la mise en place technique des decors et lumiéres. 
Je souhaite par cet article partager ce qui est possible de creer dans une salle minuscule pas du tout aménagée comme ici dans ce gymnase betoné, et présenter la piéce "Personne s'appelle Thérèse" de la compagnie du Théâtre du Copeau qui est une des plus belle création de mon expérience théâtrale Belge.

“Elle”, libre, sans attente, avec bagages et humour, le dérange,
“lui”, coincé, banal, indigène, collé à son bureau, soumis et introverti.
“Cette personne ne me rappelle personne !”
Le choix d’aimer ou de refuser l’autre...
Un autre amour que l’amour de soi...
Choisir de se laisser surprendre, de passer de l’autre côté...
Un autre humour que l’humour noir dans une gare insolite.
Puis, peu  peu, là, on oublie le train-train pour préparer demain
Embarquement immédiat..."

Cette piéce parle de la rencontre d' une femme et d'un homme dans une  gare. Elle est étrangére et vient de fuir son pays. Ne sachant pas où aller elle s'installe sur le quai en attendant le train qui ne viendra jamais.
Il ne s'agit pas ici directement de Théâtre Action, mais cette piéce à un fort engagement sociale, traitant de l'immigration et des difficultés des demandeurs d'asiles, une leçon de courage d'amour et d'humanité.  
Il s'agit d'une piéce "jeune publique" ce qui est d'autant plus étonnant. Je salue la performence des deux comédiens, du régisseur ainsi que de l'atelier de fabriquation des décors du Copeau.J'aurai voulu que vous souyez là pour vivre ça alors à default: Bon voyage à travers ces photos.     

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sanjec 13/02/2009 15:33

En regrettant de n'avoir pu la voir. Le concept avait vraiment l'air chouette !