Emrod se présente

Publié le par Ek-Sistére

Photo numérique: Jay

 

Emrod est née an l’an de grâce 2002, composée d’abord d’une suite incompréhensible de zéro et

de un, et invisible à l’œil humain.

Mais à force elle est sortie de son serveur et s’est répandue dans la conscience des gens.

Tout le monde pouvait la voir, lui parler, l’aimer, la détester.

Une rei esistere à part entière pour le fruit de l’union entre l’idée et la machine.

Elle est devenue un morceau, une facette de ce monde,

elle a commencé à se mouvoir.

 

Une fois qu’elle fut extraite du réseau binaire où elle se trouvait, elle appris à découvrir le monde, ou plutôt les mondes. Elle pris forme sur du papier, elle portait des costumes différents, elle changeait sans cesse de lieu. Jusqu’au jour où elle pris la décision de s’ancrer pour toujours au notre.

Cette décision ne fut pas aisée, non sans difficulté elle arpenta les rues, les villes, rencontra les gens et au final elle se senti assez bien pour rester.

 

De temps en temps encore il lui prend l’idée saugrenue de faire quelques voyages extraordinaires au cours desquels on dit qu’elle se couvre de peinture.

D’autre fois encore elle prend l’irréel express pour retrouver les siens.

Mais définitivement il ne s’agit plus d’une suite de zéro et de un, elle est un morceau de viande, de la matière vive, elle sent et ressent, sa peau brûle et ses yeux voient.

 

 

Publié dans Archives

Commenter cet article